Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Prêt immobilier : qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

assurance emprunteur
15Mai

Le prêt immobilier n’est pas le type de crédit que les organismes spécialisés accordent facilement. Pour pouvoir bénéficier de cette trésorerie, il faudra notamment correspondre à un certain profil. Il est important de remplir les conditions requises par ces établissements financiers. La souscription d’une assurance emprunteur figure en premier parmi les exigences de ces derniers.

Définition simple d’une assurance emprunteur

L’assurance emprunteur pour un prêt immobilier est un produit financier nécessaire pour pouvoir débloquer un crédit foncier. Il sert à restituer la dette dans le cas où le débiteur rencontre des problèmes tels que la survenance de certains évènements imprévus. Ces évènements incluent, entres autres, le décès, la perte d’emplois, une invalidité partielle ou intégrale.

Il vous faudra savoir que souscrire une assurance emprunteur ne constitue pas une obligation légale. Cependant, l’organisme prêteur est en droit de refuser votre demande de crédit si vous ne contractez pas ce produit financier. En effet, puisqu’un prêt immobilier s’étale généralement sur le long terme, de nombreux risques peuvent empêcher le remboursement de la dette. C’est la raison pour laquelle, les établissements de prêt exigent que les souscripteurs aient recours à cette couverture.

assurance crédit immobilier

Quels sont les risques inscrits dans le cadre de l’assurance emprunteur ?

Avant de contracter une assurance emprunteur pour un prêt immobilier, pensez à vous informer sur le sujet. Cette démarche vous permettra de mieux choisir vos garanties pour une protection optimale. Il vous faudra commencer par vous renseigner sur les risques pris en charge par ce produit financier. Le décès figure parmi les options prévues par cette formule. Peu importe la cause de la mort, la mutuelle est toujours tenue de restituer les restes de la dette.

En dehors de cela, l’assurance emprunteur prend aussi en charge l’invalidité partielle ou totale du débiteur. Ce handicap peut en effet entraver le souscripteur dans son travail, ce qui impactera sa santé financière. Mis à part cela, la perte d’emploi fait également partie des situations couvertes par cette offre.

Où peut-on souscrire une assurance pour prêt immobilier ?

En sollicitant un prêt immobilier, vous allez vous engager sur une longue durée. Pour protéger votre intérêt en cas d’imprévu, il est conseillé de vous abonner à une assurance emprunteur. De plus, si vous ne contractez pas cette garantie, les banques sont en droit de refuser votre demande de crédit. L’établissement créancier va d’ailleurs vous proposer une assurance de groupe. Toutefois, si le tarif de cette dernière ne vous convient pas, vous pourrez toujours chercher ailleurs.

Si vous sollicitez une telle formule auprès d’un organisme extérieur à votre établissement de crédit, il est important de respecter certaines règles. Il faut, par exemple, choisir un contrat avec un même niveau de garantie. Si vous enfreignez cette condition, votre banque pourra refuser que vous souscriviez une assurance auprès d’une autre mutuelle.

souscrire une assurance immobilier

Comment trouver une assurance emprunteur à un tarif attrayant ?

Lorsque vous contractez un crédit immobilier, cela va entraîner certaines charges financières. Ces derniers incluent premièrement le coût de votre crédit. Il vous faudra également financer les frais de dossier. En dehors de cela, vous aurez aussi à payer les primes de votre assurance emprunteurs, ce qui risque d’alourdir les charges mensuelles. Afin d’éviter cela, il est conseillé de trouver une couverture à un coût raisonnable.

Afin de dénicher une assurance emprunteur, vous pourrez vous servir de certaines techniques. La première consiste à utiliser un comparateur. Cette option est gratuite. Elle vous permettra d’obtenir une liste des meilleures propositions sur le marché. À noter que ce service ne vous engagera pas auprès d’un établissement financier. Le seul hic, c’est que vous aurez peut-être un peu de difficulté à trouver une couverture semblable à celle qui est mise en avant par votre banque.

La deuxième technique consiste à faire appel à un courtier. Cette option n’est certes pas gratuite. Cependant, cet agent peut vous choisir une offre adaptée à votre situation financière. De plus, le professionnel pourra négocier auprès de la mutuelle pour que vous puissiez bénéficier d’un tarif avantageux. En plus, il est en contact avec un vaste réseau d’établissements assureurs. Il saura vers qui se tourner pour vous dénicher un contrat dont les modalités et les conditions correspondent à votre besoin.