Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Quels sont les calculs à faire pour un prêt immobilier ?

calcul-crédit-immobilier
27Mar

Gérer un gros budget pour l’immobilier n’est jamais une mince affaire. Ainsi, il semble évident de calculer le crédit immobilier pour anticiper les coûts éventuels. On vous présente les 5 calculs incontournables à faire pour réussir son prêt immobilier.

Calcul des revenus

Avant de contracter un crédit, il faut mesurer la capacité financière. C’est-à-dire, rassembler toutes les sources monétaires afin d’évaluer combien on dispose mensuellement. Le calcul englobe évidemment le salaire mensuel et les autres types de revenus.

Plusieurs éléments peuvent entrer en compte comme les aides sociales, les pensions alimentaires, les revenus locatifs, etc. En outre, le revenu variable doit se calculer sur une moyenne jusqu’à 10 ans minimum. Ce premier calcul est nécessaire vu que les restes des calculs à faire sont à y soustraire. Ce qui permet de définir la capacité de remboursement.

Calcul des intérêts

calcul-taux-interet-crédit-immobilier

Les intérêts sont également à calculer en avance parce que le coût total du prêt évolue en fonction. Il y a le crédit immobilier avec ou sans lissage. Un prêt lissé rassemble divers prêts qui peuvent rendre à la baisse les mensualités. Avec un revenu suffisant, le lissage raccourcit le délai de prêt.

Pour le crédit immobilier sans lissage, le montant restant subit le coût des intérêts. Le calcul crédit immobilier de celui-ci part du taux d’intérêt multiplié par le crédit, puis multiplier le résultat par le délai du prêt. Par contre, il s’avère fondamental d’évaluer le coût total du prêt avec ou sans lissage pour éviter un taux d’endettement élevé.

Calcul du taux d’endettement en cours

De son côté, l’organisme de crédit commence son calcul par additionner toutes les mensualités actives de son client. Avant de déclencher les procédures de prêt immobilier, il faut s’assurer de ne pas posséder un taux d’endettement excessif. Il suffit d’additionner les différentes sortes de crédit qui ont été contractées.

Cependant, en fonction de l’établissement financier, la somme ne doit pas franchir un certain pourcentage des revenus du client. Il est souvent de 30 % pour la plupart. Le calcul du taux d’endettement pour l’obtention du crédit immobilier est donc une étape à prendre au sérieux.

Calcul des futures dépenses

Les dépenses imprévues peuvent influencer considérablement la capacité de remboursement d’un emprunteur. Ce dernier éprouve alors une difficulté au paiement et à la réalisation de son projet également. La faute au manque d’anticipation. Calculer aux préalables les plus importantes dépenses à venir est la solution idéale.

Quels genres de dépenses prévoir ? Il existe des grosses dépenses prévisibles qui doivent être prises en compte dans le calcul du crédit immobilier. Comme l’achat d’une voiture, les voyages, le mariage, une fête, etc.

Calcul du coût de l’assurance emprunteur

calcul-assurance-emprunteur

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais exigée par l’établissement de crédit. Pour calculer son coût, deux types de calculs s’imposent. Le premier qui est l’assurance-crédit sur le capital initial. Le taux mensuel est invariable. Le second est calculé à partir du capital restant dû avec lequel la mensualité baisse.

Le taux d’assurance ne doit en aucun cas être sous-estimé, sa négociation importe beaucoup sur le calcul du crédit immobilier.

Par ailleurs, si vous vous y prenez mal, il est possible de faire appel à un courtier pour faire son calcul de prêt. Il peut établir un montage financier sur-mesure au futur emprunteur.